vendredi 9 juillet 2010

Celles que vous ne connaissez pas #1: Claudia

Afin de meubler un peu l'été qui se traine, je vais vous parler un peu de mes poupées "secrètes".
Non pas que ce soit le gros secret que je ne veut pas partager, mais c'est plutôt des belles poupées qui ont su gagner mon cœur, mais pour qui je n'ai pas vraiment de personnage, ou alors pas encore, voir même un  personnage secondaire de mes histoires qui n'apparait pas souvent mais que j'aime avoir matérialisé sous la main tel un bel objet.
Rien que de contempler le personnage sous forme de poupée me met le cerveau en ébullition et m'aide a imaginer la suite de mes histoires, ses interactions imaginaires avec d'autres protagonistes me permettent de poser un caractère, de construire de façon plus réelle une personnalité ou une situation. Comme si sa petite tête vide renfermait en fait le soupçon d'une âme qui se glisserai dans la mienne à travers mon regard.

Aujourd'hui je vous présente Claudia.

Son histoire: Elle est l'un de mes intense coup de cœur résinique.  Du genre violent , qui vous fait mal tant que vous n'êtes pas sur que la poupée sera à vous, mais elle et pas une autre.
J'avais -début 2008 je crois- acheté une Souldoll Katie, car j'étais tombée sous le charme de sa présentation. Alors débutante, je croyais recevoir une poupée proche des photos, j'avais aussi demandé le même maquillage.
Photos de Souldoll pour la Katie
Mais une fois la poupée reçue, qu'elle déception !!
Je ne retrouvais pas ce petit air triste, ce visage pur et enfantin. Et en vrai la tête était bien ronde, avec de grosses joues... le profil me rebutait, je détestais le corps immédiatement... bref, ça n'allait pas, elle est repartie aussi vite que possible.

J'ai laissé tomber.

Et en novembre 2008, au détour d'une annonce sur DoA, je suis tombée totalement amoureuse de ça :

Je ne sais pas pourquoi, mais elle m'a envouté. En moins de 10 minutes l'affaire était conclue et la poupée payée (une misère).
C'est une Doll in Mind Benetia half closed eyes, taille MSD.
Elle est arrivée dans un état de saleté déroutant. Son corps était recouvert d'un blush amateur bien abimé, mais était également gris et sale avec de la crasse dans les articulations.
Je l'ai nettoyée à fond ou presque , je n'ai gardé qu'un tatouage d'Hirondelle sur son épaule, comme une marque de son ancienne vie. Elle est restée avec ce non-maquillage pas loin d'une année, cet air hors du monde, éthéré me plaisais.
Puis un jour elle m'a dit qu'elle s'appelait Claudia , comme la belle enfant vampire dans "Entretien avec un Vampire" et je lui ai fait un nouveau visage.





La seule chose qui a changé depuis c'est que j'ai mis des fleurs oranges sur son fauteuil d'osier.
Vieille photo car je découvre petit à petit que j'ai perdu énormément de dossiers et de photos lors des derniers crashs de mes ordinateurs...

Son personnage:
Claudia est une poupée de sang, c'est a dire que son corps de poupée contient des morceaux de son ancien corps humains, afin de lier son âme à l'objet.
Ses dents pointues sont la marque de son inhumanité, les poupées de sang étant bannies par l'Église.
Elle n'est pas vraiment morte puisque son âme vit dans la poupée, mais pas vivante non plus. Elle est à cheval sur deux plans, elle se remémore sa vie passée sans pouvoir revivre les mêmes choses qu'avant, et elle en souffre autant qu'une poupée douée d'une âme puisse souffrir.
C'est une enfant triste et mélancolique . Elle vit avec son frère ainé Geoffroy, alchimiste autant brillant que paresseux qu'elle aime tendrement et pour qui elle s'inquiète beaucoup.
Elle s'occupe des "petits", toutes les créations de son frère laissées à l'abandon ainsi que de la maison et de tout le reste.
Comme beaucoup d'autres personnages de l'Atelier, elle cache de bien sombres secrets, dont un bien étrange avec Yma la Morygwenn, la captive de son frère.

2 commentaires:

Sugar-Junkie a dit…

Benetia mon amûûûr ! Un jour elle sera mienne. Quand j'aurais une idée de perso à incarner ^^'

La custo que tu en as faite est vraiment jolie. Elle ressemble vraiment à une poupée en porcelaine (la wig est particulièrement belle), et tu as transformée son expression que je trouvais mélancolique en souffrance et en angoisse poignantes. J'aime le noir/violet/brun/rose de ses yeux, on dirait qu'ils sont rouges d'avoir pleurés, et qu'elle a les paupières lourdes..

Si je peux me permettre un léger bémol, les vêtements ne collent pas à 100% je trouve... On dirait une fraise tagada XD enfin, c'est une histoire de goûts.

J'ai hâte de voir la suite de l'Atelier :D

tendres-chimeres a dit…

"les vêtements ne collent pas à 100% je trouve" elle porte une des rare chose à sa taille en fait !
Je n'ai guère de filles chez moi (non, Riku ne compte pas comme une fille)et la seule que j'ai est super fine avec de petits pieds, donc elles ne peuvent pas s'échanger leurs fringues.
Mais je ne veux pas l'habiller en noir, c'est trop redondant... des idées ?