lundi 25 octobre 2010

LDoll !! Compte rendu -version longue-

Bon, suite aux menaces de mort ou de tortures douloureuses reçues, je vais développer un peu plus le week end du Ldoll, qui a eu lieu le 9 et 10 Octobre à la salle Double Mixte à Lyon.

Afin de bénéficier des meilleurs prix sur le train et la location de voiture, j'avais choisis comme date de départ le vendredi 08 Octobre, accompagnée de la charmante Sugar-Junkie.
Ce matin là je m'étais levée de bonne heure, pris un petit déjeuné composé d'une ricorée a l'eau et rehaussée d'un nuage de lait -et d'un sucre 1/2- , et d'une tartine de pain de mie au kiri et au jambon.
Je me sentais anxieuse, je n'avais pas beaucoup dormi pour mettre au point les derniers préparatifs, et l'idée que ma voiture ne démarre pas comme quelques jours auparavant me terrifiait. Je me voyais bloquée chez moi comme une pauvre petite chose, n'ayant plus que mes yeux pour pleurer . Afin de me détendre un peu, j'allumais la téle...

Hein ? Comment ? Je vous la fait moins longue ? Faudrait savoir !
J'étais partie pour mes 100 pages, moi.
Bon...

Donc départ le 08, chargée comme un mulet, avec Chihuahua en prime. Arrivée sur Lyon pour 15h, récupérées par Yukito et Tee-Chew, sac de cadeaux pour moi (Yeah !!) après midi baffrage de bonnes chose dans un petit coin sympa, récupération de la voiture de location, et rentrage chez ma mère à Bourg en Bresse pour se reposer et être en forme. Demain is the jour L !
Couchées à 2h du mat', levées à 6h ! Ouaiiiiis !

Arrivée pour 9h au saint des saint qui est...fermé. Comme deux gourdes on est arrivées 1h en avance -je croyais qu'il y aurait une foule compacte, impatiente et hurlante, moi !- donc patientage et papotage avec les nouvelles arrivées.
On voyait a travers les baies vitrées les stands se mettre en place, faire les derniers préparatifs. On piaffait d'impatience !
Et quand on est entrées...j'ai été déçue, comme première impression.
Oui, je l'avoue, je m'attendait a un truc genre japan expo. Pas en taille, mais en "densité".
Bon, j'ai commencé à faire le tour, moyennement convaincue, certaine d'avoir fini en 20 minutes.
Mais.
Mais il y a un "mais".
Ben oui, ça avait pas l'air grand, mai c'était du concentré. Imaginez que chaque stand, chaque table, chaque vendeur proposait des articles exclusivement pour BJD. Donc au lieu de passer en vitesse, de faire l'inventaire global en un coup d'oeil, tout les 2 cm vous bloquez sur une paire de pompe, un bijous, un haut , des accessoires...
Que chaque trouvaille est ponctuée d'un "Hiiiiiiii" hystérique, et d'un "ahhhhh, Esthy, chuis tellement heureuse d'être ravie d'être contente de te rencontrer en vrai, et que ton stand il est trop beau etc...".
Vous papillonnez d'un endroit a un autre, en allegeant considérablement votre porte monnaie à chaque fois.
Au détour du stand Leeke, vous vous retournez pour arracher les yeux d'une autre BJDiste qui viens de ravir sous vos yeux hagard une sublime paire de pompes tailel SD (qui n'iraient a aucune de vos poupées, mais elles sont trop belles, ils vous les faut !) et là vous rencontre IRL : Tanou, Solkeera, Anne-laure, Darkdojy, le poulpe, Gara ma chéwi d'amur ,Truc et Machin... vous vous sentez euphorique, autour de vous ce ne sont que des gens qui comprennent votre passions, la partagent , discutent avec vous sans vous connaitre ni vous prendre pour une folle.

Et une fois le tour des stands fini, et bien vous vous posez, vous discutez et vous refaites un tour, car tant de choses a voir, vous en avez manqué la moitié.

Voilà, en gros c'était ça, le Ldoll. Une grosse rencontre, une énergie considérable, des gens partout, des discutions, des rencontres, des échanges fabuleux, des amitiés naissantes, des créateurs qui se rencontrent ,mais surtout un partage énorme, de tout.

Sur les 2 jours (je suis arrivée tôt, et repartie bien tard !) je n'ai pas arrêté de parler, de rencontrer du monde, de prendre par a des discussions au pied levé sans me faire jeter, d'acheter (oui même le 2éme jour j'ai fais des folies !) de ... de faire ma BJDiste dans toute sa splendeur !

Ça a été dit dans pas mal de sujets, dans pas mal de blogs mais je le redis ici. Le staff du Ldoll a été totalement parfait. A l'écoute, présent , attentionné, drôle, sympathique...  A chaque fois que je m'adressais a une de ces personnes, j'avais immédiatement l'impression qu'on se connaissait depuis longtemps, et qu'elle était là pour moi, m'aider, mais vraiment avec plaisir.

Au soir du 1er jour, soirée Sushi avec les coupines (Yukito, Tee-Chew, Laure & Chéwi-de-Laure, Khyreena et plein d'autres que j'oublie) -super soirée !- le sujet du déficit a été abordé. On en a causé, on a été outrées "mais comment ya pas eu plus de monde ?" et déjà on c'était dit "s'ils ont besoin d'aide, on est là !".

Deuxième jour (couchées encore tard), moins d'achats -mais quand même, je suis incorrigible !- énormément de papotage, squattage de l'estrade  (maintes et maintes fois virés, toujours réinstallés !), mini jeux (attrape le pauvre membre du Staff qui a rien demandé, et ramène sa dépouille exsangue à l'accueil, tu recevras un cadeau !) annonce des résultats des loteries Wind Dolls (dont don du MNF a l'association LDoll)  du concours "Pure" (Bravo Solkeeee !!) concours Comme au Cinéma (bravo Zuuun ! Je suis déçue pour moi, mais heureuse pour toi !) et don de la Peakswood à l'association Ldoll -respect total- et... la nouvelle tombe.

Ya pas eu assez d'entrées, ya un trou dans le budget, yaura pas de Ldoll 2.
Bwaaaaaaaaaaaaaaaaa !! Comment ça ?!
Les stands se cont cotisés pour aider un peu.
Certains gagnants on offert spontanément leurs lots afin que l'argent récolté par leur revente aille à l'association et les aide a combler le déficit.
Des particuliers ont offerts leurs vêtements etc... du dépot vente Ldoll pour le même but : aider, soutenir.
Des stands ont offert de leurs articles (Wind dolls entre autre) et...

Certains tirages photos du concours Pure (papier Kodak bonne qualité, format A3) ont été vendus aux enchères sur place. Et quelles enchères !

Avec sur la scène, micro à la main, sourire aguicheur aux lèvres, tchatche et bonne humeur, j'ai nommé: Tanou !
Ca a dépoté sa mémé à la serpe !  Sérieux, c'était du grand art ! Ca criait, ça fusait ! Y avat de l'humour, y'avait de la passion ma bonne dame !
Les artistes venaient dédicacer leurs œuvres pour motiver les troupes, les plus cotés étaient guettés par le public avide...

J'ai moi même eu la chance de mettre la patte sur la superbe photo de Subaru-D -qui doit me la dédicacer esssprès rien que pour moi !- bref, c'est difficile a décrire, c'était beau, c'était drôle, et de savoir ce qui était derrière, ce qui avait motivé tout ça, c'était super émouvant ! D'ailleurs pas mal de gens du staff on versés une petite larme,c'était vraiment du "moment émotion" mais sans le fond de guimauve nunuche qu'ils nous rajoute dans les films. Il fallait être là, il fallait le vivre, il fallait sentir cette tension, cette unité.
Oui, je vire dans le gnangnan dégoulinant, mais... je sais pas comment vous faire comprendre ce qu'il c'est passé là bas. Les gens ont donné ! Ils ont donné spontanément, avec plaisir, avec empressement. Ils ont participé, ils ont soutenu à hauteur de leurs moyens, mais vraiment, tous là bas, on était ensemble réellement unis.

Non, vraiment, rien que pour ça, ça valait toute la fatigue, les kilomètres, le stress,les sous...
Et le plaisir de récupérer le micro pour quelques minutes, pour finir les enchères, hihihi ! Je n'ai pas été aussi bonne que Tanou, mais je me suis bien amusée !
Et si l'année prochaine ya besoin de recommencer, je suis volontaiiiire !

En résumé, une première édition très très satisfaisante. Oui de prime abord ça faisiat petit MAIS les stands étaient de qualité, c'était de la merveille concentrée !
Oui ya pas eu autant de monde que voulu/prévu, MAIS ce format "Grosse rencontre internationale" était absolument génial. Je regrette de pas avoir plus papoté avec la "texan girl", avec Kohakugawa (j'aurais aimé te briser une ou deux cotes en te serrant encore plus fort dans mes bras ! mais en fin de journée j'étais pas au mieux de ma forme!) et de ne pas avoir retenu tout les nom/pseudos des personnes absolument charmantes avec qui j'ai pu papoter de longues heures (Arysuh, j'ai beaucoup aimé te rencontrer !).
Maintenant je suis en manque.

des photos ?
Vous allez rire...

J'en ai fais que le 2ème jour ! Et vous savez quoi ?
je ne vais pas vous les mettre toutes, je ne vois pas l'intérêt de bêtement remettre ce que tout les autres ont mieux mis que moi. Alors je vous fais une séléction commentée.



Miss Mandarine, qui est partie bien vite rejoindre DarkDojy. Tu me dois des photos, Miss !

 Deux sublimes custo de Blythes -je crois- par la méga talentueuse Esthy (vu que je les trouve magnifique et que j'ai horreur des Blythes c'est que c'est très réussit...) qui étaient en vente mais que je ne le savais même pas !
 La sublime, subliime subliiiiiime Tsoro à Zun, qui a joué les fille de l'air vers la fin ... Heureusement plus de peur que de mal. Mais les cornes ont pris mal.

 Les petites créations d'Héliantas en dentelle anciennes, si délicates et raffin"es que j'ai faillit craquer, alors qu'aucune de mes poupées ne l'aurait mis.

 L'horrible, que dis je l'affreuse petite Pure Neemo trop belle et adorable qui m'a fait basculer du coté obscur.
C'est a cause d'elle que j'en ai une maintenant !

 Huhuhu ! Niarf guiliguili Neihgjgfghfdhge !

 Même si ces petites choses délicates ne sont pas du tout mon style, j'ai été bluffée par leur finesse et leur perfection. Un vrai travail d'orfèvre, d'une délicatesse impressionnante.

 Je crois que les petites PünS ont été les grandes chouchou de cette 1ére édition du Ldoll.
A quand un PünS doll ? J'ai longuement été convaincue que cette petite demoiselle était un tout autre moule, avant de remarquer -grâce aux oreilles-que c'est en fait une PünS normal skin. Un make up naturel et une wig, ça vous change un moule !

Si je n'avais pas été raisonnable... cette petite douceur aurait regagné mes pénates .
Mais la raison a été la plus forte. (pourquoiiiiiii ? Pourquoiiiiiiiiii ? *pleure fort*)

 Oui, bon, je sais, je suis une vendue au PünS. J'assume.
Je n'ai même pas droit a une belle petite gratuite pour cette pub outrageusement visible...

 Je ne peux même pas trouver les mots pour exprimer la majesté, la perfection et le rayonnement incroyable de ces poupées. Je crois qu'on m'en offrirait une -on peut toujours rêver- je n'oserais même pas la toucher tellement elles sont... *trouve pas le mot*

 Anne-laure a trouvé très malin d'emmener un beau mec qui a attisé toutes les convoitises. J'ai bien essayé de la distraire avec un gâteaux pendant que je le fourrais dans mon sac, mais il y avait tellement de groupies autour que je n'ai jamais eu un moment de libre...

Henry qui fait la connaissance avec MeezR. 
Ou comment faire un concentré de choupitude en deux temps trois mouvements.

A changer pour l'année prochaine : 
-plus de choix dans la bouffe proposée -et moins cher- plus de boissons (eau, coca et Ice tea c'est trop leger)
-euh...hum... plus de chaises pour le coin détente !
-me prêter un Sherpa/Vide poche humain corvéable a merci (en plus de Sugar-Junkie je veux dire) pour que je puisse emmener SasuKumo.
Je crois que c'est tout.
Alors...Heureuse ?


4 commentaires:

Subaru-D a dit…

Pourquoi on a pas le détail des repas ? Et la musique que vous écoutiez dans la voiture ? C'est pas sérieux un compte-rendu avec de telles lacunes ! :P

Zun a dit…

Tu connais mon opinion sur ta custo, elle déchire !

C'est chouette de lire un compte rendu version visiteuse, tu as vraiment très bien décrit tout ça, ça replonge dans ce beau weekend !

Analogie a dit…

J'adore la couleur de la petite mandarine! J'ai croisé le "petit" MeezR vite fait, mais c'est une bombe ce petit.
On a été pas mal à se tromper sur l'heure d'ouverture. XD

Nana a dit…

J'ai essayé de rameuter du monde, mais tout comme moi, ils n'ont pas pu venir (et auraient vraiment aimé) parce que Lyon... c'est loin (et qu'il n'y a pas de lignes directes surtout !).